samedi 1 novembre 2014

[Critique] Penny Dreadful, à la croisée du fantastique d'horreur et de l'ère victorienne


Halloween a été l'excuse parfaite pour faire découvrir la première saison de la série "Penny Dreadful" et son univers gothico-victorien-macabre à des amies. Les séries d'horreur / gore sont à la mode outre-atlantique : "American Horror Story", "Hannibal", "The Sleepy Hollow", "The Knicks", etc. Et je ne m'en plaindrai pas (tant que la qualité est là).


"Penny Dreadful" produite par Showtime et Sky tire son épingle du jeu du lot des dernières nouveautés du genre. L'histoire se déroule dans un Londres bien glauque en pleine ère victorienne, un cadre qui se prête bien à la chasse aux vampires et autres créatures maléfiques. On y retrouve quelques personnages mystérieux aux passés troubles (Eva Green, Josh Hartnett, Harry Treadaway) amenés à collaborer ensemble sous la direction d'un riche aristocrate anglais (Timothy Dalton) qui ferait tout pour sauver sa fille. Je ne vous en dis pas plus afin de ne pas vous spoiler.


La série est une ode au genre littéraire (dont elle tire son nom) des fictions macabres publiées sur plusieurs semaines et vendues à un penny au Royaume-Unis pendant le 19e siècle. Elle fourmille de références aux personnages de la littérature britannique fantastique (que je ne peux pas vous nommer au risque de vous spoiler).


Le scénario pêche parfois mais la réalisation et l'esthétique de la série restent soignées. En tout cas, je me languis d'attendre la sortie DVD en France ainsi que la diffusion de la deuxième saison qui j'espère sera au moins à la hauteur de la première. 


Mince, je crois que je suis devenue fan...





6 commentaires:

  1. J'ai vu le premier épisode mais je n'ai pas accroché. J'ai trouvé que l'image était magnifique mais par contre j'ai trouvé le scénario bien mince. Je me suis ennuyée. Je devrais peut-être insister...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je pensais aussi au début après avoir regardé la première saison. J'ai plus accroché au deuxième visionnage. La série est loin d'être parfaite mais l'esthétique fait que je ne peux qu'avoir un regard biaisé.

      Supprimer
  2. Je viens de la finir aussi, ce fut un moment plaisant mais je doute que cela me retravaille par la suite. Je suivrais certainement une autre saison et je revisionnerais du coup la 1ère car je connais bien ma mémoire, an matière de séries j'oublie tout d'une année sur l'autre XD. Il y a beaucoup de références à faire encore avec la littérature de l'époque, et ils ne pourront jamais assez en abuser. Cela tiendrait l'ennui au large… un peu comme Tarantino conçoit ses films. En tout cas je l'espère car je suis assez dure avec les productions en costume récentes, à l'image léchée et au scénario léger : d'ordinaire, je ne regarde même pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a tellement peu à se mettre sous la dent que c'est l'une des rares séries qui sortent du lot.^^ J'ai re-regardé cette 1er saison avec plaisir et suis assez impatiente de voir la suite. On verra bien ce que ça donne.^^

      Supprimer
  3. Cette série est dans ma watch-list depuis des semaines, son esthétique semble si léchée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu passes par chez moi, je pourrai te filer les épisodes sur ta clé usb (ou un disque dur. ;) *essaye encore de t'appâter vers chez elle*

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...