dimanche 23 octobre 2016

[Lifestyle] La méthode KonMari, tu appliqueras !

Me voilà enfin arrivée au bout de mon aventure "KonMari" ! Il m'aura fallu près d'un mois pour faire le tri dans mes vêtements, mes bouquins, ma paperasse et mes "komonos" (= les choses diverses) et ranger tout cela. Pour être honnête, j'ai fais quelques pauses et j'ai aussi une vie à mener (heureusement, me direz-vous). 

Dans l'ensemble, je suis assez satisfaite du résultat bien qu'il me reste encore des ajustements à effectuer et un tas de choses à revendre ou donner (le "minsgame" est désormais devenu mon jeu favori, kof, kof).

D'ailleurs, si vous êtes dans le lolita, je vous invite à faire un tour sur la page Facebook de God Save the Lolita et plus particulièrement sur mon album photo de ventes. Il va falloir patienter quelque temps avant que je vous montre mon petit appartement parisien... ☆〜(ゝ。∂)

D'ici là, je vous propose de lire mon avis sur la méthode KonMari. Au préalable, si ce n'est pas déjà fait, je vous invite à jeter un oeil à mon précédent billet sur son dernier ouvrage "Ranger : l'étincelle du bonheur".






Ce que m'a appris la méthode KonMari
  1. Bien faire le tri
  2. Oser se débarrasser du superflu
  3. Savoir définir ce que l'on estime essentiel

Avant de me lancer, je trouvais que j'avais trop de choses (dont je ne me servais pas) qui polluaient, de surcroît, ma vue ainsi que mon espace. Polluer est bien le mot. Je me sentais à l'étroit et cela commencer à m'entraver. Je perdais aussi un temps monstre à trouver quoi que ça soit  : ma tenue du jour, un ustensile de cuisine, une pile, etc.

J'avais déjà tendance à pratiquer le rangement par le vide mais encore des scrupules à me séparer de telle ou telle chose pour des raisons qui ne se sont jamais avérées. KonMari est assez décomplexée sur ce point : si tel objet ne vous rend pas heureux/joyeux, direction poubelle. Personnellement, j'ai préféré donner ou revendre lorsque cela s'y prêtait.

Au-delà du côté pratique, la méthode KonMari présente certains atouts : son adaptabilité et le fait qu'on est vraiment acteur dans son application. Elle vous amène à redéfinir vous-même ce dont vous avez besoin et vos envies. Pour cela, il n'y a pas de formule magique : c'est à vous de visualiser l'objectif que vous souhaitez atteindre. 


Ce qu'il faut savoir avant de se lancer

  1. Se préparer mentalement
  2. Ne pas hésitez à prendre son temps
  3. Faire le plein de sacs (poubelle)

Je pense que la méthode KonMari est à la portée de tous cependant cela demande quand même de se mettre en condition : se dire qu'on est prêt, décider de prendre les choses en main et s'y atteler une fois pour toute. 

Votre logis ne va pas changer du jour au lendemain : il va muer au fur et à mesure de votre avancement. Et cela peut prendre du temps et nécessiter que vous y consacrez quelques weekends. De ce fait, vous n'aurez pas grand chose à raconter, au bureau, en début de semaine. Sachez-le. 

Enfin, pour la touche insolite, pensez à vous munir d'un grand nombre de sacs poubelle. C'est fou ce que j'ai pu accumuler en 2 ans d'occupation !


Est-ce si efficace que ça ?

Je suis, pour l'instant, convaincue par la méthode. Même si mon système de rangement est encore à perfectionner, mon appartement reste rangé. Quand il y a un peu de bazar, le problème est réglé en moins de 5 minutes. Il est aussi plus agréable à vivre tout en étant fonctionnel. C'était mon objectif de départ. 

Pour ma part, j'ai respecté la règle du rangement par catégorie et l'ordre que l'auteur conseille : d'abord les vêtements, les livres, la paperasse et enfin les choses diverses. Il est primordial de se fixer un objectif avant de se lancer et de pouvoir se le visualiser mentalement en cours de route. 

Même si je reste moins convaincue de l'aspect développement personnel (mais ce n'est que mon avis personnel), je vous conseille volontiers cette méthode pour son aspect pratique et le résultat que vous pouvez obtenir. La méthode ne m'a pas transformée (ouf !) : je guette certes le moindre retour en arrière (le fameux "rebound") sans pour autant être devenue une maniaque du rangement. Quoique, j'ai plus de mal à voir les choses qui ne sont pas à leur place traîner...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...